• En cours de réimpression

Gestapo, justice pour une police calomniée

Vincent Reynouard

La Gestapo reste le symbole de la “terreur policière” qui aurait existé sous Hitler dès son arrivée au pouvoir et, plus tard, dans tous les pays occupés par l'Allemagne.…

23,00 £
  Expédié sous 48h

Envoi prioritaire avec suivi

Quantité
En cours de réimpression

La Gestapo reste le symbole de la “terreur policière” qui aurait existé sous Hitler dès son arrivée au pouvoir et, plus tard, dans tous les pays occupés par l'Allemagne.

Au procès de Nuremberg, cette police figura parmi les associations nationales-socialistes mise en bloc au banc des accusés en vertu du principe de la culpabilité collective.

Aujourd'hui, les historiens rappellent qu'au terme des débats, cette police fut reconnue « organisation criminelle ». Cependant, les propos entendus lors des audiences infirment en grande partie l'histoire officielle.

De plus, à partir de juin 1944, en France, les auxiliaires de la Gestapo furent traduits en Justice pour leurs agissements sous l'occupation. Vincent Reynouard a consulté les sténographies de ces procès. Ce qu'il y a découvert contredit largement la thèse officielle et permet de réfuter bon nombre de mensonges colportés encore de nos jours sur le prétendu arbitraire de la Gestapo, ses violences, ses tortures etc.

Table des matières

Première partie: La Gestapo entre 1933 et 1939

1. Une police politique ordinaire
2. Les origines de la Gestapo

Deuxième partie: La Gestapo dans la France occupée

1. L’enjeu réel de la croisade des Alliés et les conséquences pour l’Allemagne
2. Sur l’omniprésence et l’omnipotence de la Gestapo dans les territoires occupés
3. La Gestapo a-t-elle été autorisée à torturer?
4. Les déclarations entendues lors des procès d’après-guerre réduisent à néant la thèse officielle
5. La Gestapo semait-elle la terreur? Quatre anecdotes significatives
6. Un dénombrement complet permet de réviser l’Histoire
7. La Gestapo en France a-t-elle torturé?
8. Pourquoi la Gestapo a-t-elle parfois usé de la violence?
9. Les agissements de la Gestapo envers les femmes et les jeunes filles

Conclusion

Annexes

A1. Cas de l’équipe Bonny-Lafon
A2. Cas de la «Gestapo de Neuilly»
A3. Cas des «auxiliaires français de la Gestapo»
A4. Cas de la Gestapo géorgienne

1912974252

Fiche technique

ISBN
9781912974252
Date de parution
Mars 2019
Collection
Thèses interdites
Thème
National-Socialisme
Période
Seconde Guerre mondiale
Format
A5 (21 x 14,8 cm)
Nb de pages
284

Vous pourriez aussi aimer

Nouveau compte S'inscrire